Groupes de travail
Groupes de travail 2013 (6)
Une politique industrielle pour l’Europe
Rapporteur Marielle de Sarnez

Avec la crise, l’Europe a vu son industrie perdre du terrain, avec une production en recul de 10% et trois millions d’emplois perdus. En deux décennies, l’Europe qui pesait 36% de la production, n’en pèse plus que 24%.

 

L’Europe n’a pas d’autre choix que de relancer la stratégie de Lisbonne qui fixait l’objectif 3% de Recherche et Développement par Etat et de décider d’une politique industrielle volontariste.

Un espace européen de solidarité
Rapporteur Antonio Parziale

La solidarité entre les Etats membres et les citoyens de l’UE peut être perçue comme l’un des principes constitutionnels de la construction européenne.

Même si l’intégration européenne a toujours évolué de manière constante, selon le rapport, la solidarité en tant que concept européen n’en était pas explicitement unà la base et n’est devenue une notion européenne plus large qu’en intégrant le capitalisme social de marché et l’unité européenne.
 

Une politique transnationale pour une nouvelle démocratie européenne
Rapporteur Sandro Gozi

L’Europe est confrontée à une démocratie qui repose sur deux différents modes de légitimation : « la démocratie pour le peuple » et la démocratie du peuple ». Aujourd’hui souligne le rapport, la démocratie existe dans la forme mais pas dans le vécu.

 

A l’ère de la mondialisation, le vrai défi aujourd’hui est la difficulté de parvenir à une démocratie réelle, à l’extérieure des frontières nationales individuelles, en l’étendant à un plan européen et international composé de membres interdépendants.

L’économie verte
Rapporteur Francesco Rutelli

L’économie verte devrait permettre à l’Europe de jouer à nouveau un rôle de premier plan dans l’économie internationale, conformément aux attentes de la société et des jeunes générations.

Le développement d’émissions obligataires et d’euro-obligations pour le lancement de chantiers européens de croissance durable serait une voie prometteuse.

Identités et diversité dans l’Union européenne
Rapporteur Xabier Eizenbarrena
Un principe de confiance mutuelle sur la protection des identités culturelles et politiques diverses, y compris sur la protection des « minorités », doit être respecté.
Les différentes identités culturelles et politiques peuvent nécessiter des développements spécifiques qui seront favorables à la construction de l’Europe à l’heure où elle connait des interrogations quant à ses identités culturelles et politiques.
La condition de la femme en Europe et dans la région de la Méditerranée
Rapporteur Dontatina Persichetti

Les femmes sont les premières à souffrir des difficultés et discriminations les plus graves. Nous devons participer à la relance d’un modèle politique et culturel européen capable de relever les défis du changement et de la modernité.

 

La crise économique, sociale et culturelle que nous vivons peut et doit être une occasion pour reconsidérer le modèle actuel de la société et entreprendre des grands changements pour une nouvelle civilisation.

Groupes de travail 2012 (9)
L'UE et les pays émergents - L'UE et la Chine
Rapporteur Stéphane Cossé (2012)

L'Union européenne fait face à un double déséquilibre vis à vis de la Chine : économique, renforcé par des mesures anticoncurrentielles de la Chine, et diplomatique, en raison d'un manque de structuration au sein de l'UE qui l'empêche de pouvoir jouir d'une relation d'égal à égal avec Pékin.

L'UE et les pays émergents - L'UE et l'Inde
Rapporteur Mario Pirillo (2012)

L’Inde gagne peu à peu une solide position dans l’économie internationale et devient un acteur majeur des scenarios diplomatique dans le monde et en Asie. Les volontés exprimées par l’Union européenne et l’Inde montrent que la coopération renforcée entre ces deux acteurs clefs de la politique mondiale ne peut être que bénéfique pour leurs économies.

L'UE et les pays émergents - L'UE et les pays latino-américains
Rapporteur Koldo Atxutegi et Alfonso Martinez Cearra (2012)

L'Union européenne et l'Amérique latine partagent un même engagement envers les droits de l'homme, la démocratie, la bonne gouvernance, le multilatéralisme et la cohésion sociale, ainsi que la volonté de coopérer pour atteindre ces objectifs. Ces deux régions sont donc de parfaits partenaires pour relever les défis mondiaux.

L'UE et les pays émergents - L'UE et la Russie et la Biélorussie
Rapporteur Andrzej Potocki (2012)

Aujourd'hui, l'Union européenne essaie tant bien que mal de favoriser la démocratisation de la Biélorussie par le biais du Partenariat oriental. Mais le régime biélorusse joue sur ses liens culturels, politique et économiques très forts avec la Russie pour se maintenir, au détriment du développement socio-économique de son peuple. 

L'UE et les pays émergents - l'UE et la Moldavie et l'Ukraine
Rapporteur Antonio Parziale (2012)

L'Union européenne est une communauté d'État basés sur les principes de liberté, démocratie, respect des droits de l'homme et de l'état de droit. Jusqu'à présent, l'Union européenne a connu plusieurs élargissements. L'Ukraine et la Moldavie peuvent être vus comme des États désireux d'être associés à l'UE. Toutefois, une question importante demeure : ces pays remplissent-ils les critères d'adhésion minimum ?

L'UE et les pays émergents - L'UE et les pays arabes et musulmans
Rapporteur Christos Iacovou (2012)

La politique étrangère européenne dans les pays arabes et musulmans est très fragmentée. Alors qu’un large spectre d’initiatives envers le Proche-Orient et l’Afrique du Nord a été développé, elles ne s’inscrivent pas dans une stratégie européenne globale pour la région. L’UE a besoin de revoir l’ensemble de sa stratégie dans le monde arabe et musulman pour jouer un rôle bien plus constructif dans la promotion de l’intégration de la région.

L'UE et la gouvernance mondiale
Rapporteur Sandro Gozi (2012)

Historiquement, les crises de l’Union européenne ont toujours été suivies d'une période de grand renouveau dans laquelle l'intégration a fait des progrès importants. Pourtant, aujourd'hui, ce modèle est difficile à répéter. Pourquoi ? Une des raisons principales est que l'Europe manque terriblement de leadership.

L'UE et la lutte contre la pauvreté – la pauvreté en Europe
Rapporteur Nathalie Griesbeck (2012)

Alors que depuis la fin de la seconde Guerre mondiale et la création de l’Union européenne, la pauvreté n’avait cessé de reculer en Europe, celle-ci se développe à nouveau en Europe sous l’impact de la crise.

L'UE et la lutte contre la pauvreté – les Objectifs du Millénaire et le développement
Rapporteur Paul Ortega (2012)

Le 8 septembre 2000, des représentants de 189 États ont adopté la déclaration du Millénaire dans laquelle ceux-ci ont décidé de fixer ce qui allait devenir les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD). Pour la première fois, les pays riches et les pays pauvres ont abouti à un véritable consensus selon lequel la pauvreté est un problème mondial auquel il faut s'attaquer conjointement pour espérer l'éradiquer.

Groupes de travail 2010 (4)
Europe et immigration : besoins et incertitudes
Rapporteur Xabier Aierdi

Que peut-il être fait en réponse aux besoins de l'Europe en termes d'immigration et aux incertitudes soulevées par ces besoins au sein de la société européenne ?

Au niveau européen, il existe un décalage entre les textes empreints de « désirabilité » et les politiques des États membres. L'horizon réglementaire n'est pas suivi par les politiques. Les États membres se caractérisent plutôt par une obsession sécuritaire et de contrôle de l'immigration. 

Nouveaux défis démographiques
Rapporteur Robert Rochefort

Le modèle social européen est basé sur des valeurs de solidarité au sein de la collectivité. Celui-ci se concrétise à travers la mise en place de législations sociales (nationales, en raison du principe de subsidiarité qui régit l'UE) qui accompagnent et corrigent l'économie de marché.

Réchauffement de la planète et croissance durable
Rapporteur Vittorio Prodi

L'Europe est actuellement confrontée à une triple crise : fiscale, financière et climatique. Ainsi, l'idée d'adaptation au changement climatique doit être présente dans toutes les décisions politiques.
D'autre part les inégalités devraient être résolues à travers les instruments à disposition de l'UE. La mondialisation devrait être bénéfique pour tous. 

Mondialisation/Délocalisation
Rapporteur Andrzej Potocki

La mondialisation est le processus par lequel est mis en œuvre l'intégration des économies, sociétés et cultures régionales, et ce par le biais d'un réseau global de communication, de transport et de commerce. Les pays en voie de développement gagnent en compétitivité, ce qui entraine la délocalisation des sociétés européennes mais aussi crée de nouveaux marchés.

Dernières actualités
Communiqués
Un sursaut européen face aux populismes
Lundi 3 Juillet 2017
Communiqués
Une nouvelle majorité pro-européenne en France
Lundi 19 Juin 2017
Communiqués
Le gaspillage alimentaire est un scandale
Mardi 16 Mai 2017